Bénin: les regrets de Patrice Hounsou Guèdè sur le dossier « Les filaos »

L’ancien maire de la Commune d’Abomey calavi et ancien chef de renseignement du général Mathieu Kérékou s’est prononcé sur le dossier du domicile « Les filaos » qui selon lui aurait pu immortaliser la mémoire de l’ancien chef d’Etat. 

Dans une interview exclusive accordée au quotidien « Fraternité » dans le cadre des 04 ans de gouvernance du président Patrice Talon, le colonel à la retraite, l’ancien maire de la Commune d’Abomey Calavi a donné son point de vue dans le dossier de la résidence les « Filaos ». Avec une once de regret, il a affirmé qu’il aurait espéré que ce grand homme avec qui il a collaboré à un moment donné soit immortalisé dans cette résidence.

« Beaucoup comme moi, passionnés, auraient souhaité le voir immortalisé en ces lieux d’une manière ou d’une autre  » laisse-t-il entendre. Selon lui, l’ancien président de la république qui demeure un symbole de l’unité avait la possibilité de régler les problèmes liés à cette résidence. Mais l’homme détaché qu’il est, il s’en est pas donné cette peine.

Pour le candidat sur la liste du parti Bloc Républicain pour le compte des élections communales du 17 Mai 2020, «  » Nous devons faire confiance au gouvernement du Président Patrice Talon, qui nous a toujours surpris agréablement. Il trouvera, la manière d’immortaliser ce grand homme à notre satisfaction. »

Rappelons que la résidence « Les Filaos » est considéré comme un domaine public par le régime de la rupture qui a décidé d’y implanter un jardin moderne dénommé le « jardin Mathieu ». Une proposition à laquelle n’avait pas adhéré les enfants du général qui avaient un projet de création d’un musée en mémoire de leur père de regretté mémoire. Toutes leurs démarches dans ce sens se sont révélées vaines et la résidence a été finalement démolie pour abriter le projet gouvernemental.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus