Bénin – Lutte contre Covid-19: Valentin Agon toujours optimiste sur son produit « Apivirine »

Mis en quarantaine à son retour du Burkina Faso, où il était en expérimentation de son produit « Apivirine », le chercheur béninois, Valentin Agon, est désormais libre de ses mouvements, et sain de toute contamination. Malgré les revers rencontrés par l’Apivirine, il reste optimiste, convaincu que c’est le remède africain contre le coronavirus. 

C’est à travers une publication sur les réseaux sociaux que Dr Valentin Agon, promoteur du produit « Apivirine« , annonce sa sortie de la quarantaine où il était contraint dès son retour de la Côte d’Ivoire. Il a profité de son post pour faire un clin d’œil à son produit, qui a alimenté la polémique pendant qu’il était en isolement. L’homme reste optimiste et compte continuer le combat. « Enfin, après 18 jours avec des malades de Coronavirus au Burkina, Je suis rentré sans virus parce que je prends Apivirine, matin midi et soir, et après 16 jours de quarantaine au Bénin, les tests de dépistage sont aussi négatifs, preuve que je n’ai pas importé de covid-19 mais je suis son vainqueur même plus que vainqueur.« , publie-t-il.

A Lire aussi: Bénin; Covid-19: d’importantes recommandations de l’Eglise catholique au gouvernement

Les commentaires sur son produit ne semblent pas dissiper son optimisme. Valentin Agon reste inflexible et croit toujours que l’Apivirine reste en Afrique la solution contre la covid-19. Comme dans une prophétie, il voit toute l’Afrique triompher du nouveau coronavirus grâce à l’Apivirine.  » Et ce n’est que le début, toute l’Afrique triomphera du Coronavirus par Apivirine, car là où ce médicament passe, le Coronavirus trépasse. Il n’y aura pas une hécatombe en Afrique ! La lutte continue.« , martèle-t-il dans son post.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus