Bénin: un pasteur tabassé pour ingérence dans une affaire conjugale

Un pasteur de l’Assemblée des disciples du Christ (ADC) située à Bohicon a été sérieusement bastonné par l’un de ses fidèles, dont il a célébré le mariage. Le marié, déjà père de 3 enfants, accuse le pasteur d’ingérence dans ses affaires de couple.

Le prénommé Jérémie, fidèle de l’ADC au quartier Sada d’Abomey, aidé par sa mère et sa sœur, ont administré de violents coups au pasteur, au point de lui casser le bras droit. Selon les faits rapportés par le quotidien Inf’au Zénith, le pasteur qui est aussi le gendre de la femme du sieur Jérémie a voulu intervenir pour la énième fois dans une dispute au sein du couple qui vit à Abomey.

En effet, de retour de la consultation, la femme de Jérémie, enceinte du quatrième enfant, a présenté l’ordonnance à son mari avec le compte-rendu de son entretien avec le médecin. A la suite du compte-rendu, Jérémie s’est mis en colère accusant sa femme d’avoir tenu des propos irrespectueux à son encontre. Il hausse le ton, sa sœur et sa mère viennent en renfort et s’attaquent à la femme avec des coups. C’est ainsi que le pasteur a été alerté. Il quitte en urgence Bohicon pour rejoindre Abomey dans l’espoir de calmer la situation; mais c’est sans savoir qu’il repartirait avec un bras cassé.

L’intervention du pasteur

Dès son arrivée sur les lieux, il a très vite compris que c’était « mission impossible ». Il a été accueilli par des coups qui venaient de Jérémie, de la belle-mère et de la belle-sœur de la femme, dont il est venu au secours. A la fin, il s’en sort avec un bras cassé.

Cette situation relance l’éternelle question sur l’intervention des pasteurs et autres responsables religieux dans la vie de couple de leurs fidèles.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus