Brésil : le Coronavirus obtient la tête du ministre de la santé

Le président brésilien Jair Bolsonaro a démis de ses fonctions, le ministre de la santé Luiz Henrique Mandetta, pour sa gestion de l’épidémie de Coronavirus, rapporte BBC.

L’annonce a été faite par le désormais ancien ministre lui-même sur tweeter où il a indiqué que le président Bolsonaro lui avait remis son avis. Le président Bolsonaro a publiquement critiqué M. Mandetta pour avoir exhorté les gens à observer la distanciation sociale et à rester à l’intérieur, a rapporté BBC. Bolsonaro qui minimisait la menace du virus dès le départ et le voyait comme « une petite grippe », n’était pas d’accord avec ces mesures radicales prises par le ministre.

« Je remercie toute l’équipe qui était avec moi au ministère de la Santé, et je souhaite à mon successeur le succès en tant que ministre de la Santé. Je prie Dieu et Notre-Dame d’Aparecida de bénir notre pays », a tweeté Mandetta après avoir annoncé son limogeage. Les deux sont en désaccord depuis des semaines. Là où le président a fait la lumière sur l’épidémie et promu des traitements non éprouvés, M. Mandetta a largement exhorté les gens à suivre les directives qui sont introduites dans le monde entier. Alors que les gouverneurs régionaux qui ont exécuté les ordonnances de verrouillage ont été salués par M. Mandetta, ils ont été attaqués par M. Bolsonaro.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus