Burkina Faso: l’armée neutralise plusieurs assaillants à Toéni

Au Burkina Faso, des hommes armés non identifiés ont attaqué ce mercredi 1er avril, le camp militaire de Toéni dans la province du Sourou. Au cours de la riposte de l’armée, une quinzaine de terroristes ont été tués.

Arrivés à motos avant d’ouvrir le feu sur les soldats dans le camp de détachement de Toéni, les hommes armés n’ont pas pu résister à la riposte instantanée des forces de défense et de sécurité. Selon des médias locaux, les militaires et les gendarmes du groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention, une unité des forces armées burkinabé, stationnés sur la base, ont neutralisé une quinzaine d’assaillants.

A lire aussi: Attaque au Burkina Faso : l’armée inflige un lourd revers aux terroristes

Côté forces de défense et de sécurité, on déplore un mort et cinq blessés. En attendant des détails du bilan des voix autorisées, c’est une bouffée d’oxygène pour l’armée Burkinabé qui a été, ces derniers temps, victime d’attaques perpétrées par des assaillants.

A lire aussi: Attaque au Burkina Faso: le président Roch Kaboré décrète 48h de deuil national

En mars dernier, des hommes armés avaient fait irruption dans un village du pays tuant trois personnes dont le chef village et un ancien maire de la localité. Selon des médias locaux, les assaillants accusent ce chef village de coopérer avec les autorités dans la lutte contre les groupes armés au sahel. Depuis l’insurrection populaire de 2014, le pays des Hommes intègres vit une situation sécuritaire dégradante.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus