Clément Kouchadé: la démission de Boni Yayi a permis de dénicher « nos réels opposants ».

Clément Kouchadé, coordonnateur de la 22è circonscription électorale du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) clarifie la situation des défections-ralliements opérées il y a quelques jours dans sa base.

Répondant aux questions d’un confrère, l’ancien directeur général de l’office national des bois du Bénin (Onab) a désavoué les démissionnaires du parti Fcbe. Il assure que ceux qui ont déclaré leur démission ne sont ni membres de leur parti ni candidats sur leur liste. « ceux qui ont parlé avant hier ne sont ni membres fondateurs, ni candidats, ni sympathisants des FCBE. Ils ont exécuté un plan », estime-t-il. Il en résulte que ce sont des personnes de mauvaise foi qui se prennent pour militants Fcbe afin de rallier d’autres formations politiques.

Clément Kouchadé insiste que « les FCBE de notre circonscription vont aux élections et se préparent pour affronter les partis jumeaux au nom de l’opposition. » Il explique que la démission de Boni Yayi a permis de dénicher « leurs réels opposants ». Mieux, pour lui, « la misère ambiante facilite ces actes ». Comme pour se contredire, Clément Kouchadé fait remarquer que « nous (Fcbe, Ndlr) gênons véritablement sur le terrain et des personnes insoupçonnables nous viennent en soutien. »

Il faut rappeler que dans la matinée de ce jeudi 16 avril, des militants Fcbe de Pobè et de Kétou ont, au cours d’une déclaration, renoncé à leur appartenance au parti « sans Boni Yayi«  ». Ainsi, ils ont rejoint le Bloc républicain pour les prochaines Communales. Cette déclaration  est intervenue après que le président d’honneur, Boni Yayi, ait jeté le masque, le dimanche 5 avril pour diverses raisons.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus