Covid-19 au Bénin: des masques et médicaments convoyés dans le septentrion

Une délégation gouvernementale s’est rendue ce mardi 14 avril 2020 dans plusieurs départements du septentrion. Cette descente s’inscrit dans le cadre de la remise de matériels médicaux aux directions départementales de la Santé pour la lutte contre la pandémie du Coronavirus

Le Ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, accompagné d’autres membres du gouvernement, procède ce jour à la remise d’un lot de masques faciaux, de médicaments et du matériel de protection à des structures de prise en charge des directions départementales de la Santé de l’Alibori, Donga, Borgou, Atacora.

Lors de la remise officielle des matériels, le Préfet du Département de l’Atacora a salué la stratégie du gouvernement dans la gestion de cette crise sanitaire. Elle approuve la plate-forme départementale mise en place et rassure le gouvernement de la disponibilité des autorités locales pour accompagner la politique nationale de la riposte contre la covid-19.

Déjà 11 millions de masques réceptionnés

En Afrique, le Bénin fait partie des premiers pays à rendre obligatoire le port de masque. Cette mesure, qui est actuellement en cours dans 15 communes prises en compte par le cordon sanitaire, est appuyée par la subvention des masques. En effet, le gouvernement, en rendant le port de masque obligatoire, a subventionné le prix de vente dans les pharmacies. Désormais, aucune pharmacie ne doit vendre le masque chirurgical à plus de 200 FCFA.

Pour s’assurer de la disponibilité des masques, le gouvernement en a commandé 30 millions; mais seulement 11 millions sont déjà livrés. L’Atacorra et le Borgou ne sont surement pas les seuls départements qui vont bénéficier de la mise à disponibilité des masques. D’autres départements seront servis au fur et à mesure que les masques commandés seront livrés.

La Covid-19 au Bénin

Depuis mars 2020, le Bénin a enregistré son premier cas de contamination au Coronavirus. A la date du mardi 14 avril 2020, le pays compte 35 cas confirmés, dont trois autochtones, 18 cas guéris, 16 sous traitement et 1 décès. Avant même la découverte du premier cas, les autorités avaient pris des mesures drastiques pour une riposte efficace contre la pandémie.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus