Covid-19 au Bénin: le gouvernement annonce le dépistage des militaires et des agents de santé

Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, a fait savoir ce lundi 20 avril, les dispositions prises pour freiner la propagation du coronavirus. Un dépistage systématique est en vue pour le personnel pénitentiaire, les forces de défense et de sécurité et les agents de santé.

Les personnes les plus exposées sont les forces de l’ordre et de sécurité qui veillent au grain autour des hôtels réquisitionnés et des aéroports. Le dépistage sera donc systématique pour « des communautés à risque notamment, le personnel médical et paramédical, le personnel des forces de sécurité et de défense, la communauté pénitentiaire, etc. », a indiqué le ministre.

Pour ne pas laisser ses agents à leur propre sort, le gouvernement a pris sur lui la charge de les dépister tous à partir de la semaine prochaine. Cette mesure vise à réduire considérablement la propagation du virus par ceux qui sont censés le maîtriser. Ainsi, ceux qui seraient testés positifs seront pris en charge au plus vite pour éviter l’hécatombe.

Les rumeurs prises en compte?

Il est difficile d’établir à ce jour que des éléments des forces armées béninoises sont infectés à la covid-19. Mais la rumeur reste persistante et mérite une attention de la part des autorités du pays. Cette annonce du ministre Hounkpatin contribuera à dissiper les inquiétudes. Il faut préciser qu’à ce jour, le Bénin a enregistré 54 cas positifs, dont un décès et 27 guéris. Les autres sous traitement ont un état clinique rassurant, a indiqué le ministre.

Dépistage systématique des populations

Le même communiqué du ministre renseigne que « le dépistage sera offert sur toute l’étendue du territoire, à toute personne munie d’une prescription médicale ». Ce qui voudra dire que dès les premiers symptômes, et sur prescription d’un médecin, le malade sera dépisté pour que la prise en charge soit rapide et efficace.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus