Covid-19: le président philippin ordonne à la police de « tuer » les perturbateurs du confinement

Le président philippin, Rodrigo Duterte, a demandé à la police de tirer sur des personnes qui mettraient en danger la vies des compatriotes lors du confinement. L’annonce intervient alors que l’épidémie progresse dans le pays.

« J’ai donné l’ordre à la police et à l’armée ainsi qu’aux responsables des villages de tirer sur les gens en cas de problème ou de bagarres qui mettraient vos vies en jeu« , a lancé le président. Depuis deux semaines, plusieurs millions de philippins sont confinés chez eux pour respecter les mesures décrétées par le gouvernement en vue de faire face à l’épidémie.

Pour le chef de la police, le président a insisté sur l’application stricte desdites mesures. Elles concernent notamment les 12 millions d’habitants de Manille. Ce qui a entraîné la fermeture de la plupart des entreprises et l’arrêt de presque toutes les activités sociales, religieuses et commerciales.

L’île a enregistré 2.311 cas du nouveau coronavirus, qui a fait 96 morts. L’intensification du dépistage pourrait faire grimper le bilan dans les prochains jours.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus