« Les réalisations m’ont versé parmi les admirateurs du président Talon », Pascal Todjinou

L’ancien secrétaire général de la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB), Pascal Todjinou, est admiratif des réalisations du président Patrice Talon en 04 ans de gouvernance.

Investi le 06 avril 2016, l’actuel locataire du palais de la Marina, le président Patrice Talon, vient de boucler 04 années de gouvernance à la tête de l’Etat béninois. Le miracle promis en 2016 s’est réalisé au bout de 04 ans, selon certains acteurs politiques proches du pouvoir. Ce bilan positif, dont est auréolée la gestion du gouvernement de la rupture, ne provient pas que d’acteurs politiques. L’ancien syndicaliste, le secrétaire général de la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB), Pascal Todjinou, fait la même lecture des 04 ans de pouvoir du président Patrice Talon. «  »Quand le président Patrice Talon prenait le pouvoir le 06 avril 2016, il avait prononcé une phrase qui m’a marqué. ‘Je suis prêt maintenant et tout de suite’. Moi j’avais cru que c’était la parole des politiciens qui viennent nous flatter. Et dès qu’il a pris le pouvoir, il y a un certain nombre de dispositions qu’il a prises (…) nous avons applaudi, en tout cas moi, j’ai applaudi« , confie-t-il au micro de Canal3 Bénin.

A Lire aussi: Bénin: Pascal Todjinou prend la défense de Patrice Talon sur la révision constitutionnelle

A croire l’ancien syndicaliste, les 04 ans de gouvernance du chantre du « Nouveau départ » sont « prolixes » de réalisations. Tout ce qui se fait par ce pouvoir a fini par convaincre l’ancien syndicaliste, qui, pourtant au début du pouvoir, avait eu des dents dures contre la gouvernance. «  »Toutes les réalisations qui se font aujourd’hui m’ont complètement versé parmi les admirateurs du président Patrice Talon.« , affirme-t-il. L’homme en veut comme exemple de réalisation, la construction des infrastructures routières. « Moi, en tant qu’un citoyen résidant aujourd’hui dans la ville de Porto-Novo, quand vous voyez ce qui se passe à Porto-Novo ici en termes de routes, c’est exceptionnel. », martèle-t-il. Pour l’ancien syndicaliste, si vous voyez ce qui passe à Tokpota, aucun des présidents qui ont précédé Patrice Talon depuis l’indépendance n’ont réalisé cela, indique-t-il, avant de conclure qu’il ne le dit pas pour glorifier un homme.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus