Tatiana Kosséré: en pleurs, son époux Camille Makosso reconstitue les circonstances de sa mort

Tatiana Kosséré, épouse du Général Makosso, est décédée le 28 mars 2020. Plus de deux semaines après ce drame, le pasteur Makosso a reconstitué les faits dans un entretien diffusé en direct sur Facebook.

Toujours gai et jovial sur les médias sociaux, le général Makosso traverse une douleur inqualifiable depuis la mort de son épouse, Tatiana Kosséré. Selon la reconstitution des faits, faites par Makosso lui-même, sa femme venait de subir une opération chirurgicale en Côte d’Ivoire plutôt qu’en France, en raison de la crise sanitaire du coronavirus, malgré leurs visas de voyage encore valables.

https://www.facebook.com/Generalcamillemakosso/videos/546200192978097/

 

Pour Makosso, le décès de « maman » (sa femme Tatiana, Ndlr) n’est pas un spectacle. A l’en croire, il y a deux ans qu’elle ressentait des douleurs dans l’abdomen. « Ce n’est pas une douleur permanente mais c’est quelque chose qui n’est pas normal. On devait voyager un dimanche mais il y avait les histoire de coronavirus », a-t-il expliqué.

Selon lui, le samedi 28 mars, deux de ses filles étaient en train de se chamailler violemment et il serait intervenu pour les recadrer. Leur maman avait même dit : « La plus petite, laisse-la comme ça, elle est trop difficile celle-la». Selon ses dires, c’est quand son épouse était venue intervenir à son tour pour chercher à éteindre la querelle, qu’elle avait eu un malaise, elle avait piqué une crise et s’était effondrée dans ses bras.

Une fois à l’hôpital, après les premiers secours, les médecins lui annonçaient qu’elle n’avait plus de pouls. Puis il confie en larmes: « La mort, c’est la mort… Ce qui m’a le plus déchiré, c’est quand mon père m’a appelé. J’ai vu mon père en sanglot. C’était (…) Ooohh Seigneur ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus