Terrorisme : l’armée nigériane inflige un lourd revers à Boko Haram et ISWAP

Les forces nigérianes de l’opération antiterroriste Lafiya Dole (OPLD) ont tué samedi des dizaines de terroristes de Boko Haram et des États islamiques de la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP), a déclaré l’armée dimanche.

Des terroristes de la secte islamiste Boko Haram ont encore subi un autre revers de la part cette fois, de l’armée nigériane. Selon le coordonnateur Opérations des médias de la Défense, de l’armée, le major-général John Enenche, dans un communiqué publié dimanche, les troupes du secteur 2 lors d’une opération subsidiaire avaient mené un raid dans le village de Buni Gari dans la zone du gouvernement local de Gujba à Yobe.

Il a révélé que plusieurs armes, dont un camion-mitrailleur, un canon anti-aérien Duska, trois GPMG, un pistolet PKT, trois fusils AK47, une grande cache de munitions, des maillons de munitions et divers types de drogues dures ont été récupérées. «Pendant la lutte contre les insurgés remportée par nos vaillantes troupes, il n’y a eu ni victime ni perte d’équipement de notre côté », a-t-il indiqué. L’officier militaire poursuit et souligne que les Forces armées du Nigéria restent résolues et très déterminées à mettre fin à l’insurrection de Boko Haram », avant d’appeler « le grand public à continuer à fournir des informations crédibles en temps opportun pour l’amélioration de nos opérations ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus