Une Ghanéenne crie à l’aide: « Nos maris veulent nous tuer avec le s3xe… » (Vidéo)

Une jeune femme ghanéenne a supplié le président, Nana Addo Dankwah Akuffo-Addo, de mettre fin au confinement, ou de permettre aux hommes d’aller travailler. Et pour cause, la jeune femme en a marre des exigences sexuelles de son mari en cette période de confinement.

Dans une vidéo devenue virale, une femme mariée a réagi à la prorogation du confinement décidée par le président Akuffo Addo. Dans la vidéo, la femme dit que son mari lui tape sur les nerfs avec des rapports sexuels constants et qu’elle est fatiguée et effrayée, vu la taille énorme de la virilité de son mari, d’où son appel au Président.

Dans la suite de la vidéo, la jeune dame qui se voit désormais comme un objet sexuel, a exhorté Akuffo Addo d’organiser une conférence de presse d’urgence pour faire ressortir une autre mesure qui pourrait lui être bénéfique, car elle est en train de mourir à petits feux. Selon elle, cette situation l’a contrainte à s’enfuir de du toit conjugal pour aller travailler, malgré l’interdiction du gouvernement.

Le président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a prolongé, jeudi soir, d’une semaine, le confinement partiel de certaines parties du pays pour éviter une nouvelle propagation du coronavirus dans le pays. Dans un discours retransmis à la télévision nationale, Akufo-Addo a indiqué que, le confinement partiel initial de deux semaines dans certaines zones du Grand Accra, de Tema, Kasoa et du Grand Kumasi, a été prolongé d’une semaine. « La prolongation d’une semaine prend effet le lundi 13 avril 2020, et j’appelle tous à s’y conformer », a-t-il déclaré.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus