Bénin – Covid-19: les révélations du ministre Benjamin Hounkpatin sur le cas d’un nourrisson

La thèse de l’âge de contamination, défendue par certains professionnels de santé, au début de la pandémie, s’est progressivement effondrée avec des cas de contamination d’enfants, enregistrés à travers le monde. Lors du point de presse qu’il a tenu, ce mardi 19 mai 2020, le ministre Benjamin Hounkpatin a évoqué le cas de contamination, au Bénin, d’un bébé de 7 mois. 

Au cours du point de presse qu’il a tenu, conjointement, ce mardi 19 mai 2020, avec le représentant-pays de l’Organisation mondiale de la santé, pour justifier les nouveaux chiffres de contamination, le ministre béninois de la santé, Benjamin Hounkpatin, dans le but d’amener ses compatriotes à ne pas baisser la garde face au respect des mesures barrière et prouver, dans le même temps, l’inefficacité des tests rapides, a évoqué le cas d’un nourrisson de 07 mois, qui serait testé positif à la Covid. Selon les explications du ministre de la santé, l’usage du test de diagnostic rapide effectué sur une dame s’est révélé positif. Mais la même dame dépistée par la PCR a donné un résultat négatif.

A lire aussi: Bénin; Communales 2020: le parti « religion », la grande noyade ?

Comme c’est le cas depuis la mise sur pied de l’équipe de diagnostic et de suivi, les membres proches de la dame, ayant obtenu deux résultats contradictoires, suite à deux tests différents, ont été tous dépistés. Dans le lot, il y a un bébé de 07 mois que la dame allaitait. Le résultat effectué sur ses proches a révélé que seul le bébé de 07 mois était positif au test. Ce résultat vient de prouver encore que toutes les facettes de cette maladie ne sont pas encore cernées. Qu’il vous souvienne qu’au début de la pandémie au Bénin, quand les voix s’élevaient pour exiger la fermeture des écoles, le même ministre de la santé, pour justifier l’option du gouvernement de maintenir les écoles ouvertes, avait, en son temps, affirmé que les enfants étaient immunisés contre la maladie. Il a fallu la contamination d’un élève de 10 ans et des cas de contamination d’enfants, ailleurs dans le monde, pour que le gouvernement se résout enfin à fermer les écoles. Le cas de ce bébé de 07 mois prouve encore qu’en dehors des théories médicales actuelles, tous les contours des manifestations de ce virus ne sont pas encore cernés et qu’il faut renforcer les gestes barrières.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus