Bénin: des trafiquants d’ivoires interpellés par la brigade criminelle de Cotonou

Des trafiquants d’ivoires ont été interpellés le 20 mai 2020 par la brigade criminelle de Cotonou, appuyée par l’Administration forestière. Une opération qui a permis la saisie de 18 kg d’ivoires.

Quatre présumés trafiquants sont tombés dans les mailles de la brigade criminelle, alors qu’ils s’apprêtaient à livrer leur butin. La transaction se faisait dans un restaurant de la ville de Cotonou, quand, soudain, la Brigade criminelle a fait son apparition. Interpellés, ils ont été gardés pour la suite de la procédure.

A lire aussi: Bénin: ramadan fêté sous fond d’affrontement entre policiers et musulmans à Kandi

Il importe de préciser que l’arrestation de ces présumés trafiquants d’ivoires a été faite grâce au soutien technique du Programme Appui à l’Application des Lois sur la Faune et la Flore au Bénin. Ainsi, en dépit de toutes les mesures prises pour dissuader les braconniers contre les espèces protégés, ceux-ci persistent dans leur besogne.

Aperçu des sanctions liées à ce commerce illicite

Faut-il le rappeler, les trophées d’éléphant constituent des espèces protégés et interdits de vente. Selon les textes en la matière, toute personne reconnue coupable de vente de ces espèces tombe sous le coup de la loi 2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et de son texte d’application. Selon l’article 154 de cette loi, tout contrevenant est sanctionné d’une amende de 300.000 FCFA à 800.000 FCFA et ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans.

Ces sanctions sont appliquées à toute personne qui importe, exporte, réexporte ou commercialise des animaux sauvages ou leurs trophées et dépouilles en dehors des cas permis. L’article 166 de la même loi stipule que les complices sont punis comme les auteurs principaux et condamnés solidairement aux amendes, frais dommages-intérêts et restitutions.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus