Bénin – Prison d’Akpro-Missérété: un réseau de cybercriminels démantelé

Au Bénin, un réseau de cybercriminalité a été démantelé à la prison civile d’Akpro-Missérété ce mercredi 06 mai 2020.

Suite à une opération de fouille contestée ce mercredi à la prison civile d’Akpro-Missérété , un réseau de gaymans a été démantelé. Cette opération a connu la saisine des smartphones et portables sous androïd, des routeurs. Selon le Commissaire Principal Yèkpè, Directeur Général de l’administration pénitentiaire, cité par matin libre, il lui a été donné de constater qu’il existe un réseau de cybercriminels tapi dans l’ombre à la prison civile d’Akpro-Missérété. C’est pourquoi, il a été initié le mardi 5 mai 2020 une opération de fouille des bâtiments afin de procéder à la saisine des téléphones et autres matériels permettant cet état de chose.

Dans les 6 bâtiments fouillés sur la trentaine qui compose cette prison, il a été saisi 76 smartphones et téléphones sous androïd, des routeurs de connexion. Le média indique que les enquêtes ont révélé que le premier responsable des détenus est le chef de ce réseau. Ce dernier a été mis en garde-à-vue. Ce qui a soulevé ce mercredi, le soulèvement d’une centaine de détenus. “Les dégâts ne sont pas totalement évalués mais on note des portes cassées et autres ” a indiqué le Commissaire Yèkpè rapporté par la même source. Pour l’heure, “le soulèvement continu dans la cour principale des détenus, il n’y a pas eu d’évasion de prisonniers. La situation est sous contrôle car il y a eu un grand renfort d’hommes en uniforme autour de la prison. ”

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus