Covid-19 au Bénin: environ 50 000 enseignants à dépister

Au Bénin, le gouvernement a décidé de procéder au dépistage massif de Covid-19 au sein de certains groupes cibles. Il s’agit notamment des enseignants, des forces de défense et de sécurité et des agents de santé. En ce qui concerne les enseignants, le Ministre de la Santé annonce le dépistage d’environ 50 000 personnes.

Dans le cadre de la reprise des cours dans les écoles et universités, plusieurs enseignants du primaire, secondaire et du supérieur sont attendus dans les zones sanitaires pour se faire tester Covid-19. Selon le Ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, environ 50 000 enseignants seront pris en compte par la mesure.

Le dépistage se fera de façon progressive avec les premiers groupes socio-professionnels identifiés. A en croire Benjamin Hounkpatin, beaucoup de gens souhaitent se faire dépister, mais il s’agit d’une opération qui a un coût. « Le dépistage a également un coût, il faut se rendre compte de ça. Quand je prends le paquet du dépistage avec les tests de diagnostic rapide avec la PCR, ce n’est pas moins de 50 à 60 mille qu’il faut investir sur un dépistage à chaque fois », a déclaré Benjamin Hounkpatin au micro de Frissons radio.

Le Bénin à l’heure du dépistage massif

Depuis le démarrage du dépistage massif de covid-19 dans certains groupes cibles, le nombre de personnes contaminées a grimpé. Selon le Ministre de la Santé, le dépistage massif concerne actuellement les enseignants, les forces de défense et les agents de santé. A la date du 7 mai 2020, le Bénin avait enregistré 319 cas confirmés avec 255 personnes sous traitement, 62 personnes guéries et 02 décès.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus