« Je reste tranquille » : Carmen Sama répond à Olokpatcha

Accusée par Olokpatcha de faire la fête avec l’argent perçu lors des funérailles de DJ Arafat, Carmen Sama est sortie de son silence pour dire ses quatre vérités à ce dernier. Dans un post sur facebook, la veuve du Daishikan a confié qu’elle est immunisée contre les attaques de ses détracteurs.

La guerre ouverte depuis quelques semaines entre Carmen Sama et les proches de DJ Arafat est loin de connaitre son épilogue. Accusée de trop souvent s’exhiber sur les réseaux sociaux, la veuve de Didier Ange est depuis sous les feux des critiques. Récemment propriétaire d’une grosse Toyota Rush, toute neuve, la jeune mère célibataire s’adonne à des promenades à travers les quartiers huppés d’Abidjan à la rencontre de certaines de ses « amies », dont Emma Lohoues avec qui elle a célébré, le weekend dernier, la réconciliation autour des bouteilles de champagne.

Une conduite très mal vue par les inconditionnels fans de son défunt époux. Pour Olokpatcha, l’ancien compagnon d’arme d’Arafat, Carmen Sama se détourne complètement de la voie royale tracée pour elle par l’illustre disparu. Lors d’un passage sur l’émission FAHA FAHA, l’ex-collaborateur du Yorobo a averti la mère de Rafna des risques qu’elle court en dépensant à tout va l’argent de son défunt mari. « Carmen se comporte comme ça parce qu’elle a eu beaucoup d’argent lors des funérailles d’Arafat. Mais qu’elle sache que l’argent d’un mort ne fait rien de bon, ça finit vite« , a-t-il déclaré, visiblement outré par les agissements de celle qui fut son protégée.

Jusque là silencieuse face aux propos du membre de la Yorogang, Carmen Sama a jugé qu’il est temps de mettre les choses au claire. Dans un post sur son compte Facebook ce mercredi, elle a écrit un petit message très significatif. « Je reste tranquille« , a-t-elle déclaré. Un peu comme pour dire qu’elle est prêt à faire front envers et contre tous. Dans un précédant post, la jeune dame avait déclaré à demie mot qu’elle a déjà tourné la page de son ancienne vie. « Je ne suis pas née pour plaire, mais je suis née pour vivre », avait-elle fait savoir.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus