« Nous devons apprendre à nos hommes à nous respecter », Vicentia Boco

Les déclarations de la journaliste Angela Kpeidja dénonçant l’harcèlement sexuel, a suscité la réaction de Vicentia Boco, Responsable de l’Institut national pour la promotion de la femme. A travers un message publié ce dimanche 03 mai 2020, elle a apporté son soutien à la journaliste.

Professeur Vicentia Boco appelle à une union sacrée pour mener le combat contre le harcèlement sexuel en milieu professionnel. Elle félicite Angela Kpeidja pour son courage et invite les autres femmes à faire de même. « Je vous félicite pour votre courage. Toutes les femmes ne peuvent que vous soutenir. Même si vous avez dû en passer par là vous avez le mérite de dire stop », a-t-elle écrit.

Pour la première responsable de l’Institut national pour la promotion de la femme, il est temps de faire comprendre aux hommes que la femme mérite respect. « Vous avez eu raison et c’est ensemble que nous mènerons ce combat. Nous devons apprendre à nos hommes à nous respecter », a-t-elle conclu.

1 commentaire
  1. larupture dit

    Du respect oui mais apprenez aux femmes à vivre avec un homme. C’est ça qui manque aujourd’hui. Une femme qui s’affiche régulièrement avec un homme inspire respect, Vous dirigez un institut supposé faire la promotion des femmes, la promotion passe aussi par l’éducation, Quels sont les résultats sur le terrain. On ne dispose d’aucun point.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus