Plusieurs terroristes de Boko Haram tués par l’armée Nigériane

Les forces militaires nigérianes de l’opération antiterroriste Lafiya Dole, ont éliminé plusieurs terroristes appartenant à la secte islamiste Boko Haram/Province des États islamiques de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP) lors des opérations de déminage entre le 11 et le 22 mai à Borno, rapporte Legit.

Selon un rapport du quartier général de la défense du Nigéria, les soldats ont mis hors d’état de nuire, 35 terroristes. Dans un communiqué, le coordonnateur Opérations des médias de la défense, le major-général John Enenche, a indiqué dimanche que les troupes avaient infligé des coups mortels aux terroristes lors d’affrontements alors qu’elles menaient une patrouille. Selon lui, des troupes du 192 bataillon, le 15 mai, ont tendu une embuscade aux terroristes qui se sont déplacés de la forêt de Sambisa vers les montagnes de Mandara en raison de lourds bombardements aériens et d’artillerie.

«Cinq d’entre eux ont été tués, 3 fusils AK47 et 17 cartouches de munitions spéciales de 7,62 mm, une paire d’uniforme BHT / ISWAP, deux cartouches et d’autres vêtements ont été récupérés. Le même jour, les troupes de la 22e Brigade déployées à Dikwa en collaboration avec les troupes de la zone d’intervention rapide ont neutralisé 2 terroristes qui ont tenté d’attaquer l’emplacement des troupes depuis Boboshe. D’autres ont fui avec des blessures par balle. Un fusil AK47 et un chargeur de 15 cartouches de 7,62 mm ont été récupérés », a rapporté le major-général John Enenche dans son communiqué. En tout, jusqu’au 22 mai, le rapport fait état de 32 terroristes tués.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus