Togo: la dynamique Kpodzro réagit à la contamination de ses militants en prison

La dynamique Mgr Kpodzro réagit suite à la contamination au coronavirus de ses proches dans les cellules de la prison de Lomé.

La pandémie de coronavirus a atteint les milieux carcéraux au Togo et les détenus de la dynamique Kpodzro font partie des personnes infectées. Dans un communiqué publié mercredi, la dynamique a rendu le gouvernement responsable de la propagation du virus dans la maison d’arrêt. « La gravité de la situation actuelle amène la DMK à prendre à témoin l’opinion nationale et internationale du fait que les autorités pénitentiaires et leur hiérarchie sont comptables de la présente situation et de son évolution ultérieure » accuse la Dynamique.

Exigeant des soins appropriés à tous les détenus infectés par la covid-19, la dynamique demande que des enquêtes soient ouvertes pour déterminer quand et comment ces détenus en sont arrivés à contracter le virus. Le nombre de détenus positifs a augmenté mardi après que les pensionnaires des lieux ont manifesté pour exiger leur libération. Ils disaient craindre la contamination à la suite de la mort de la maladie de deux prisonniers.

Pour rappel, la dynamique dirigée par l’archevêque émérite de Lomé est à couteaux-tirés avec le régime de Faure Gnassingbé après les résultats officiels de la présidentielle de février 2020 qu’elle estime avoir remportée par son candidat Kodjo Agbéyomé.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus