Bénin – Covid-19: les mesures sociales approuvées par le CNP

Au cours d’un point de presse qu’il a tenu dans l’après-midi de ce vendredi 12 juin 2020, le Conseil National du Patronat du Bénin a exprimé sa satisfaction, face aux mesures sociales annoncées par le gouvernement de la rupture.

Pour atténuer les effets socio-économiques induits par la propagation de la Covid-19, le gouvernement du président Patrice Talon a annoncé, au cours du conseil des ministres du mercredi 10 juin, plusieurs mesures sociales évaluées à un montant de plus de 74 Milliards de FCFA.

Cette démarche du gouvernement a été fortement saluée par le conseil national du patronat du Bénin, lors d’un point de presse qu’il a tenu, ce vendredi 12 juin 2020.

Au cours dudit point de presse, le président du conseil national du patronat du Bénin, Monsieur Eustache KOTINGAN, a fait savoir que, pour éviter les conséquences de la crise sanitaire du Coronavirus sur l’économie béninoise, le gouvernement avait entrepris, depuis le 17 mars 2020, des rencontres avec les acteurs économiques, les organisations patronales, les associations des banques et établissements financiers et autres pour, dit-il, « jeter les jalons pour les contrer ».
A la suite de cette rencontre, un mémorandum a été produit et introduit au gouvernement le 21 avril 2020. Ainsi, le 27 mai 2020, le Conseil des Ministres a pris un certain nombre de mesures d’atténuation et d’assouplissement au profit des entreprises, puis le mercredi 10 juin 2020, des mesures pour relancer l’économie et donner un peu de souffle aux entreprises, aux ménages et aux entreprises économiques, a indiqué le CNP dans son point de presse.
Ces mesures d’atténuation se présentent comme suit:
1- Un soutien d’un montant de 63,38 milliards de FCFA au profit des entreprises;
2- Un appui de 4,98 milliards de FCFA destinés aux artisans et ceux exerçant de petits métiers;
3- Une subvention de portée générale, qui s’applique à tous les citoyens, sur les tarifs de l’électricité et de l’eau, pour un montant de 5,76 milliards de FCFA, notamment au profit des pauvres et extrêmes pauvres.
Pour le Président par intérim du CNP-Bénin, cette démarche du gouvernement est à saluer, d’autant plus qu’il s’agit d’actes ou d’actions de grande portée, qui forcent l’admiration du CNP-Bénin, de toutes les organisations d’employeurs, de travailleurs, a affirmé Monsieur Eustache Kotingan, qui reste optimiste que le gouvernement ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus