Bénin: l’audition des frères de l’enfant torturé pour vol de 1500 FCFA, demandée par le MP

Déposés le 2 juin 2020 à la prison civile de Cotonou, les parents du petit garçon, qui a subi des sévices corporels, pour vol d’une somme de 1500 FCFA, étaient à la barre, ce mardi 23 juin 2020. Mais le procès n’a pu aller à son terme, car le ministère public a demandé à la cour de faire écouter les autres enfants des présumés coupables de maltraitance. 

Les faits, objet de la cause, remontent au 12 mai 2020. Pour avoir soumis leur petit garçon de 13 ans à des sévices corporels, au motif qu’il aurait volé 1500 FCFA dans la caisse de tontine, après lui avoir soutiré un aveu, suite à un interrogatoire musclé, les deux géniteurs ont été interpellés et mis sous mandat de dépôt, le 2 juin 2020.

Il leur est reproché d’avoir mis un couteau au feu et s’en sont servis pour macérer le corps de l’enfant qu’ils ont ensuite massé avec du piment. C’est le cri de détresse du jeune garçon qui alerta le voisinage, qui, face à ce spectacle insoutenable, a appelé la police.

Interrogés sur leur comportement envers leur propre enfant, le couple justifie son acte par le fait qu’ils veulent définitivement ôter, du cœur de l’enfant, le désir de voler. Mais les forces de sécurité publiques n’approuvent pas cette forme d’éducation. Les deux géniteurs ont été interpellés. Présentés au procureur, ils ont été déposés à la prison civile de Cotonou.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus