Bénin: polémique après une publication de l’ambassade des USA sur les LGBTI

L’Ambassade des Etats Unis près le Bénin a indiqué mercredi que la violence contre les LGBTI constitue une source de pauvreté et de mauvaise santé. Une position de la représentation qui a été mal reçue par les internautes béninois et autres africains.

« La violence et la discrimination contre les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (#LGBTI) non seulement violent les droits de l’Homme, mais contribuent également à la pauvreté et à la mauvaise santé », a publié l’ambassade des Etats Unis à Cotonou, sur sa page Facebook mercredi. Une déclaration qui est passée comme un os dans la gorge des internautes qui n’ont pas apprécié le rapport que le pays de Donald Trump fait entre les deux phénomènes.

https://www.facebook.com/usembassybenin/photos/a.110817072354310/2462087807227213/

De plus, par cette même publication, l’ambassade semble subtilement faire du chantage aux autorités béninoises alors que l’homosexualité n’a jamais été approuvée. « L’USAID s’est engagée à travailler avec des partenaires béninois pour améliorer la santé et le bien-être à travers le pays, pour réaliser cette vision, il faut mettre fin à la discrimination! », a ajouté la publication. Une subtile menace aux autorités béninoises de la part des Etats Unis.

Une ingérence grave et menaces voilées

Mais de quoi se mêle « l’étranger » ? Les Etats Unis, bien qu’étant une super puissance incontestable dans le monde devraient désormais commencer par « balayer devant sa maison » et laisser le choix de leur mode de vie aux autres pays qui, devrait-on le rappeler, sont aussi des Etats souverains. Cotonou devrait prendre ses responsabilités et expulser le diplomate américain car en aucun cas, le représentant du Bénin à Washington ne pourrait « oser » poser ce genre d’acte sans en attendre de graves représailles.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2599585780317613&set=a.1409701845972685&type=3

Si les autorités béninoises n’ont pas encore réagi à propos de la publication à la fois peu intelligente et outrageante, il convient de souligner que menacer de ne plus financer un projet si le Bénin ne légalise pas l’homosexualité, est un acte grave et qui porte atteinte à la diplomatie entre les deux pays. En quoi l’homosexualité, sans rien avoir contre les LGBTI, est source de richesse pour un pays pour que ne pas l’accepter ou la légaliser soit une source de pauvreté ou de mauvaise santé ? La Russie est un des pays les plus puissants du monde à ce jour, pourtant, il y a à peine quelques semaines le président Russe se prononçait clairement « contre » la pratique.

« Un mariage, c’est une union entre un homme et une femme. En ce qui concerne “parent numéro un”, “parent numéro deux”, tant que je serai président, nous ne l’aurons pas. Nous aurons “papa” et “maman” », avait signifié Poutine. Les yeux du monde sont désormais grands ouverts et tout le monde a vu ce que valent les Etats Unis, à travers la crise sanitaire liée au Coronavirus et les manifestations après la mort de George Floyd. Il est donc temps pour ce pays qui s’auto érigeait comme le gendarme du monde de panser ses blessures, de s’occuper de ses affaires internes qui sont d’ailleurs légions.

1 commentaire
  1. COGNON Marcel dit

    Moi, j’entends très mal ce que la diplomatie américaine veut faire de notre pays. Ces histoires d’homosexualité et leurs dérivées ne constituent en rien des causes de la pauvreté de notre pays. Au contraire, elles vont détruire notre tissu social et partant fragiliser notre économie déjà précaire. Si l’USAID veut suspendre ses aides au Bénin, il n’a qu’à le faire et nous laisser en paix. Le Nigeria à côté de nous avait fermé ses frontières, nous en sommes pas morts. Le Bénin n’est pas un pays d’homosexuels. Cette nouvelle forme d’impérialisme ayant pour but de détruire nos valeurs sociologiques et sociales positives pour mieux nous dominer, nous en voulons pas. Si l’USAID veut partir, tant mieux. Laissz nous en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus