Burundi: décès du président Pierre Nkurunziza

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a rendu l’âme lundi 8 juin des suites d’une crise cardiaque dans un hôpital du pays. L’information a été confirmée par le secrétaire général de la présidence et porte-parole du gouvernement.

Le chef d’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, est décédé lundi dernier dans un hôpital du pays. Dans un communiqué du secrétaire général du gouvernement, le décès a été confirmé.

« Le Gouvernement de la République du Burundi annonce, avec une très grande tristesse, le décès inopiné de Son Excellence Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi, survenu à l’Hôpital du Cinquantenaire de Karusi, suite à un arrêt cardiaque, ce 8 juin 2020« , a indiqué le gouvernement burundais sur Twitter.

Le président Pierre Nkurunziza devrait passer service au président Evariste Ndayishimye, nouvellement élu à l’issue de la présidentielle du 20 mai dernier. Cet événement devrait marquer un tournant dans la vie politique du Burundi. Mais malheureusement, le puissant dirigeant n’aura pas la chance de passer le témoin à son successeur.

La première dame atteinte du coronavirus

La première dame, Denise Nkurunziza, séjourne actuellement à Nairobi au Kenya où elle sous suivie médicale. La première dame avait été transférée au Kenya en pleine nuit, alors que Bujumbura n’a pas officiellement communiqué sur son hospitalisation. Dès lors, des rumeurs ont circulé sur l’état de santé du président au pouvoir depuis 2005.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus