Covid-19 au Bénin: « Nous avons de plus en plus de cas graves », Pr Hounkpatin

Le Ministre de la Santé s’est prononcé sur le dernier bilan de l’évolution de la Covid-19. Il était l’invité du journal télévisé de l’ORTB ce jeudi 25 juin 2020.

Le Professeur Benjamin Hounkpatin, Ministre de la Santé, confirme que le Bénin compte désormais 1017 cas de Covid-19, avec 115 cas enregistrés en 24H. Selon ses explications, les nouveaux cas enregistrés sont pour la plupart des contacts des cas préalablement détectés. « Ces 115 cas sont issus du diagnostic posé sur des cas contacts de cas confirmés. Si nous arrivons à faire près de 500 tests en une journée et que nous avons 115, ça signifie que nous avons de plus en plus de cas positifs. C’est dire que le mal est effectivement dans la communauté », a-t-il déclaré.

Sur l’état clinique des personnes testées positives et mises sous traitement, le Ministre annonce qu’il y a de plus en plus de cas graves pour diverses raisons. « Nous avons de plus en plus de cas graves. Les cas graves surviennent sur des sujets qui portent des tares », a-t-il affirmé, avant de préciser que les cas graves et les décès sont des personnes positives qui se signalent souvent tard.

Un appel pressant lancé aux populations

Compte tenu de l’ampleur que prend la pandémie au sein de la communauté, le Ministre de la Santé a lancé un appel pressant à l’endroit des populations. Il a exhorté au respect rigoureux des gestes barrières.

Nous avons de plus en plus de cas graves, c’est le lieu d’appeler les populations à consulter. Les cas graves surviennent sur des sujets qui portent des tares. Les cas graves et les décès sont des personnes qui se sont signalées tardivement. « Il faut plus que jamais que les populations respectent strictement les gestes barrières. Le port systématique de masques, le lavage systématique des mains à l’eau et au savon, et le respect de la distanciation sanitaire d’au moins 1 mètre », a-t-il rappelé.

Le Ministre de la Santé a surtout invité les uns et les autres à se signaler assez tôt aux services sanitaires à la moindre manifestation des signes de la Covid-19. A l’en croire, lorsque le traitement débute très tôt, il y a de fortes chances d’éviter le pire. Pour rappel, à la date du 24 juin 2020 avec un total de 1017 cas confirmés à l’infection au Covid-19, 715 personnes sont sous traitement, 288 personnes guéries et 14 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus