Libye: 7 morts et 10 blessés dans l’explosion de mines en banlieue de Tripoli

Sept morts et au moins dix blessés, c’est le bilan d’une explosion de mines en banlieue de Tripoli, ce mercredi. Le Gouvernement d’Union nationale impute cette nouvelle attaque aux combattants pro-Haftar.

Au moins, sept personnes ont été tuées et 10 autres blessées, mercredi, dans l’explosion de mines en banlieue sud de Tripoli, a indiqué le ministère de la Santé du gouvernement d’union libyen (GNA). Ces mines, « posées par les milices de (Khalifa) Haftar », ont explosé « à Ain Zara et Wadi al-Rabii », a dit, à l’AFP, Amine el-Hachemi, porte-parole dudit ministère.

Cette nouvelle attaque vient plomber les espoirs d’un retour à la table des négociations. Le week-end écoulé, le président égyptien, Abdel Fattah al Sissi, a annoncé un cessez-le-feu, dès lundi dernier. Depuis l’offensive lancée sur Tripoli en 2019, les combats se sont intensifiés, mais le maréchal n’est pas arrivé à prendre le contrôle de la capitale.

La Libye est déchirée par un conflit entre pouvoirs rivaux. Le 3 juin, Human Rights Watch (HRW) avait dénoncé le recours aux mines antipersonnel par des forces loyales au maréchal Haftar dans le sud de Tripoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus