Six marins enlevés par des pirates dans les eaux du Bénin

Mercredi, cinq marins sud-coréens, à bord d’un thonier, ont été enlevés par un groupe armé non identifié, au large de la côte sud du Bénin, en Afrique de l’ouest. 

Selon les rapports, les pirates ont encore frappé dans le golfe de Guinée, au large des côtes du Bénin. Le rapt a eu lieu à quelque 60 milles marins des côtes du Bénin, en pleine journée. Les pirates ont pris d’assaut le navire de 994 tonnes, le Panofi Frontier, et y ont enlevé un total de six membres d’équipage, dont 5 Sud-Coréens et un Ghanéen. Le ministère coréen des Affaires étrangères a confirmé l’incident, jeudi. Le groupe, soupçonné d’être des pirates armés de fusils, a pris la fuite avec les six otages sur un hors-bord et est parti vers l’est, en direction du Nigéria.

Leurs identités exactes et leurs allées et venues n’ont pas encore été confirmées, a indiqué le ministère. Il y avait un total de 30 membres d’équipage à bord du Panofi Frontier, immatriculé au Ghana. Les 24 marins ghanéens restants ont regagné le Ghana sur le bateau de pêche. Le golfe de Guinée, qui s’étend sur quelques 3 700 milles, le long de la côte ouest-africaine, a connu une forte augmentation des enlèvements maritimes au cours de l’année écoulée. Ces eaux sont connues pour être les plus dangereuses du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus