Tensions entre les deux Corée : la Corée du Nord passe à l’action

De la fumée s’est levée et une explosion a été entendue, mardi, dans le complexe industriel commun de la ville frontalière de Kaesong, en Corée du Nord. Selon des sources, le régime communiste a fait exploser le bureau de liaison intercoréen.

Après que les tensions sont montées entre le Nord et le Sud, suscitées par Pyongyang qui n’a pas exclu le recours à une action militaire contre Seoul, la Corée du nord est passée à l’action, en détruisant le bureau de liaison avec le Sud, à Kaesong, une ville située près de la frontière, raporte Le Point. « La Corée du Nord a fait exploser le bureau de liaison de Kaesong à 14 h 49 » (6 h 49 GMT), a annoncé le porte-parole du ministère en charge des relations entre les deux Corée, dans un communiqué d’une ligne envoyé à la presse.

Cette destruction survient après des menaces proférées, ce week-end, par Kim Yo-jong, la sœur du leader nord-coréen, Kim Jong-un. « Dans peu de temps, l’inutile bureau de liaison entre le Nord et le Sud sera complètement détruit au cours d’une scène tragique », avait-elle mis en garde. Ce bureau de liaison avait été ouvert en septembre 2018, avant un troisième sommet entre le président sud-coréen, Moon Jae-in, et son homologue nord-coréen, indique Le Point.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus