Bénin: il marche de Glazoué pour Cotonou pour exiger un 2ème mandat à Patrice Talon

Le vendredi 24 juillet 2020, un jeune béninois identifié comme Ghislain Assogba a entamé une marche de Glazoué pour Cotonou. A travers cet acte, il entend exiger un deuxième mandat du président Patrice Talon.

Depuis quelques semaines, des voix s’élèvent pour susciter un deuxième mandat du président Patrice Talon. Mais loin des conférences de presse, déclarations et ou appels tous azimut sur les réseaux sociaux, le citoyen béninois Ghislain Assogba sort du commun. Pour se faire entendre par le président Patrice Talon, il a entamé ce 24 juillet 2020 à 17 heures, une marche de Glazoué pour Cotonou. Il s’agit d’un challenge dont l’objectif est de venir exiger un deuxième mandat pour le Président Patrice Talon.

« Sur mon trajet, j’ai pu obtenir 101 signatures de jeunes hommes et femmes épris de paix et de démocratie sur ‘’une page de pétition’’. Ils ne veulent qu’une seule chose : le président Talon doit revenir en 2021 », a expliqué Ghislain Assogba sur sa page Facebook. Le vendredi, le marcheur a quitté Glazoué pour Dassa-Zoumè avant d’entamer sa deuxième journée de marche devant la mairie de Dassa-Zoumè à 9 heures du samedi 25 juillet 2020. Aux dernières nouvelles, il est déjà à Bohicon ce dimanche 26 juillet 2020. Reste à savoir s’il se fera entendre par le président Patrice Talon, qui avait déjà promis au peuple béninois, un mandat unique. La question reste, pour l’heure posée.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, personnes qui marchent et plein air

L’histoire se répète…

Au Bénin, ce n’est pas pour la première fois, qu’une personne décide de marcher pour se faire entendre. Pour rappel, pour le premier mandat du président Patrice Talon, le citoyen Idrissou Soulé s’était donné comme défi de parcourir en six jours près de 500 km à pied de Parakou à Porto-Novo. Son objectif était de pourvoir assister à l’investiture du Président Patrice Talon le 06 avril 2016.

A l’époque, il fut bien récompensé lors d’une cérémonie fort simple mais empreinte de solennité. En effet, le maire de Parakou, Karimou Souradjou entouré de certains conseillers municipaux, avait offert une moto dame de marque « Haojoue » et une enveloppe financière au sieur Soulé Idrissou.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus