Brésil : un prêtre qualifie le président Jair Bolsonaro de bandit inutile

Un prêtre, au Brésil, a appelé les fidèles, qui ont voté pour Jair Bolsonaro, à s’excuser auprès de Dieu, pour avoir élu un bandit à la présidence, a rapporté le journal numérique Brasil 247.

«Bolsonaro est inutile. Bolsonaro ne vaut rien. Et celui qui a voté pour lui doit avouer, présenter ses excuses à Dieu pour le péché commis, car un bandit a été élu président», a déclaré le père Edson Adelio Tagliaferro, de l’église de Notre-Dame des Douleurs, dans l’État de Sao Paulo, lors de la messe de dimanche. Selon un rapport de Prensa Latina, lors d’un sermon diffusé en ligne, le curé a démontré qu’il n’était pas exempt de politique, bien qu’il ait été averti par les fidèles et même par sa propre mère, et a affirmé que Jésus est mort sur une croix pour avoir « dit la vérité ».

Pendant la messe, le prêtre a prié pour les morts, y compris les victimes du coronavirus, et a rappelé aux fidèles que «nous n’avons toujours pas de ministre de la Santé». Le Brésil a signalé 1 603 055 cas et 64 867 décès dus au coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la Covid-19, selon le dernier bulletin du ministère de la Santé, publié dimanche. L’urgence sanitaire, conjuguée à une crise politique, institutionnelle et économique aiguë et aux scandales de corruption du gouvernement, aggrave l’atmosphère d’instabilité au Brésil, un an et demi après la prise du pouvoir par Bolsonaro.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus