Cameroun – Don covid-19: des sacs de riz détournés?

Depuis plus de cinq mois, les Camerounais se demandent si les sacs du riz, offerts par le groupe Orca pour aider le gouvernement dans la lutte anti-coronavirus, ont été détournés. Soupçonné, le ministre de la santé publique du Cameroun, Dr Manaouda Malachie, a réfuté toutes les allégations, donnant sa version des faits.

Jeudi 9 avril 2020, le groupe Orca a offert 4 000 sacs de riz de 25 kg au gouvernement afin de les distribuer à la population en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Le don réceptionné par les ministres camerounais de la santé et du commerce a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Les internautes ont félicité de diverses manières ce geste de solidarité du groupe Orca qui vient à point nommé.

Mais des jours après, les réactions ont pris une autre tournure sur les réseaux sociaux. Les internautes camerounais pensent que les sacs de riz offerts par le groupe Orca pour appuyer les efforts du gouvernement ont été détournés. Ciblé par les soupçons, le ministre de la santé publique du Camreoun, Dr Manaouda Malachie, a fait le choix de monter au créneau. Dans sa déclaration, il a réfuté toutes les allégations, donnant sa version des faits. « Pour que cela soit clair pour tous, les 4 000 sacs de riz de ORCA ont été entièrement repartis et acheminés depuis le 29 avril 2020, aux 10 gouverneurs des régions avec toutes les décharges nécessaires », s’est-il expliqué via son compte Twitter dans la soirée du mercredi 22 juillet 2020.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’Dr MANAOUDA MALACHIE @DrManaouda Pour que cela soit clair pour tous, les 4000 sacs de riz de ORCA ont été entièrement répartis et acheminés depuis le 29 AVRIL 2020, aux 10 Gouverneurs de Région, avec toutes les décharges nécessaires. k 16:31 22 juil. 20 Twitter for Android’

Aucune description de photo disponible.

Toutefois, l’intervention du ministre camerounais de la santé ne convainc toujours pas certains internautes. Ces derniers pensent toujours que les sacs de riz ont été détournés.

Les sacs de riz sont encore là!

En Avril dernier, la députée PCRN, l’honorable Nourane Fotsing a sollicité les autorités afin de confirmer ou infirmer les supputations des internautes. « Après plusieurs interpellations à propos des sacs de riz et plusieurs autres dons offerts à l’État, j’ai personnellement entrepris des démarches afin de voir plus clair ! Les « sacs de riz » sont encore là et nous allons nous impliquer afin de vous rendre compte effectivement de la gestion de nos dirigeants. La Pandémie de Covid-19 nous frappe durement et certains un peu plus! Nous devons donc orienter les dons vers les plus vulnérables et nécessiteux ! », a-t-elle déclaré au terme de ses investigations.

Ce Jeudi, le Cameroun présente un bilan de 16 522 cas positifs au coronavirus avec 382 décès. Le mal est toujours présent et le pays ferait mieux de ne pas se réduire à une préoccupation alimentaire au risque de s’éloigner des vrais enjeux du moment.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus