France: minute de silence à l’Assemblée en mémoire du soldat tué au Mali

En France, le gouvernement et l’Assemblée nationale ont observé une minute de silence en mémoire du soldat français tué au Mali dans des combats contre les groupes armés.

Gouvernement et députés ont observé mardi une minute de silence à l’Assemblée nationale française en hommage au soldat français d’origine malgache tué jeudi au Mali au cours d’une opération de la force antidjihadiste Barkhane.

Le soldat du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes, Tojohasina Razafintsalama, a trouvé la mort lorsque son engin blindé a sauté au contact d’un véhicule chargé d’explosifs. Deux autres soldats à bord de l’engin blindé ont été blessés.

Tojohasina Razafintsalama « est mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France », a souligné le président de l’Assemblée Richard Ferrand, avant les questions au gouvernement. La France est très active dans le sahel à travers l’opération Barkhane riche de plus de 5000 hommes.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus