» Je suis enfermé comme Nelson Mandela », le rappeur Kanye West pète les plombs

Dans une série d’une vingtaine de tweets pour le moins décousus, dans la soirée du lundi 20 juillet, le rappeur Kanye West a affirmé que sa femme Kim Kardashian veut le faire interner.

A l’issue d’un premier meeting, ce lundi 20 juillet, Kanye West a accusé un gros coup de fatigue. Cette nuit, le rappeur a publié une série de tweets inquiétants dans lesquels il semble se sentir persécuté, avant d’en supprimer quelques-uns.

« Kim a essayé de faire venir un docteur pour m’enfermer »; « Kim a tenté de voler jusqu’au Wyoming avec un docteur pour m’enfermer comme dans le film ‘Get Out’ parce que j’ai pleuré hier en évoquant comment j’ai sauvé les vies de mes filles »; « Si je suis enfermé comme Nelson Mandela, vous saurez tous pourquoi »: voilà certains des messages postés sur Twitter par le rappeur de « Yeezus » qui accuse sa femme d’avoir voulu le faire interner après sa sortie publique largement critiquée.

Lors de son premier meeting qui a eu lieu, dimanche 19 juillet, en Caroline du Sud, Kanye West a effectivement inquiété de nombreuses personnes. Alors qu’il prononçait un discours anti-avortement, le rappeur s’est mis à pleurer, expliquant qu’il avait voulu que sa femme Kim Kardashian, alors enceinte de leur fille North, avorte, puis a parlé de son père. «Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m’a sauvé la vie. Il n’y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé», a-t-il dit en pleurant, puis en criant : «J’ai failli tuer ma fille ! J’ai failli tuer ma fille !»

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus