La réaction menaçante de Pékin après la fermeture d’un consulat Chinois aux Etats-Unis

Après la fermeture du consulat de la Chine à Houston aux Etats-Unis, la Chine a réagi indiquant qu’il y aurait des représailles.

Les Etats-Unis ont ordonné mardi la fermeture du consulat de Pékin à Houston, donnant au personnel 72 heures pour quitter le pays. Cette action américaine ne fait que rendre plus tendues les relations entre les deux puissances. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin a déclaré aux journalistes mercredi que l’ordre constituait une « escalade sans précédent » des tensions, après des mois de détérioration des relations entre Washington et Pékin. « Si les Etats-Unis continuent de s’engager sur la mauvaise voie, nous réagirons résolument », a déclaré Wang, selon Bloomberg. Les États-Unis ont des consulats dans les villes chinoises de Chengdu, Guangzhou, Shanghai, Shenyang et Wuhan. Tous pourraient devenir la cible des représailles chinoises.

Les remarques de Wang sont intervenues quelques heures après que les services d’urgence de Houston ont été appelés au consulat à la suite d’informations faisant état de membres du personnel brûlant des documents. La chaîne d’information KTRK de Houston a déclaré qu’une petite quantité de fumée pouvait être vue d’un incendie dans la cour du bâtiment. Les pompiers ne sont pas entrés dans le bâtiment pour éteindre l’incendie car l’installation est considérée comme un territoire chinois, a déclaré KTRK. La chaîne KPRC2 a partagé une vidéo prise de personnes vivant à proximité du consulat, montrant des personnes autour de plusieurs petits incendies dans la cour. Une source policière anonyme a déclaré à la chaîne que le personnel du consulat était en cours d’expulsion vendredi à 16 heures.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus