L’OMC échoue à trouver un accord pour désigner un directeur général intérimaire

Les Etats membres de l’organisation mondiale du commerce se sont réunis ce vendredi pour désigner un intérimaire au directeur général démissionnaire, le Brésilien Roberto Azevedo. Après de nombreuses discussions, ils ne sont pas arrivés à désigner un des quatre adjoints en lice.

« Il n’y a pas eu de consensus« , a déclaré le porte-parole de l’OMC, Keith Rockwell, ajoutant que le directeur sortant de l’organisation était « déçu ». Les membres de l’institution devaient désigner un des quatre directeurs adjoints de l’OMC pour expédier les affaires courantes pendant quelques mois. Mais faute de consensus, la procédure s’est soldée par un échec.

De sources diplomatiques, Washington a exigé la nomination d’Alan Wolff, directeur adjoint de nationalité américaine. Pour le porte-parole, la question de la nationalité est cruciale ainsi que celle de l’expérience. L’Allemand Karl Brauner était pressenti par la plupart des membres. Mais les Etats-Unis, en délicatesse avec l’OMC, ont « politisé » la question et exigé la nomination de leur compatriote.

Un des quatre directeurs adjoints de l’OMC, un Américain, un Allemand, un Nigérian et un Chinois, devait diriger l’organisation en attendant que le successeur du Brésilien soit désigné. Et pour succéder à Roberto Azevedo, six candidats sont en lice, dont trois Africains.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus