Prise d’otage en Ukraine, une vingtaine de personnes sous menace d’un assaillant

Un bus de passagers, avec 20 personnes à bord, a été pris en otage par un tireur armé d’explosifs, dans la ville de Loutsk, dans l’ouest de l’Ukraine, rapporte The Independent.

La police a bloqué le centre de la ville, situé à 400 km à l’ouest de Kiev, alors que les demandes de l’assaillant n’étaient pas immédiatement connues. Des agents de sécurité ont déclaré dans un communiqué sur Facebook que le preneur d’otages était armé et transportait des explosifs. Les médias locaux ont rapporté que des coups de feu ont été entendus dans la région, mais on ne sait toujours pas si quelqu’un a été blessé. Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a confirmé les informations faisant état de coups de feu et a souligné que des mesures étaient prises pour résoudre la situation sans faire de victimes.

Dans un communiqué sur Facebook, le président a déclaré: « Des coups de feu ont été entendus, le bus est endommagé ». Anton Geraschenko, vice-ministre de l’Intérieur, a déclaré que l’assaillant avait lui-même appelé la police pour les informer de la situation d’otage, se présentant comme Maksim Plokhoy. M. Geraschenko a ajouté qu’un homme du même nom a écrit un livre en ligne sur la vie en prison. « Depuis 15 ans, ils me corrigent, mais je n’ai pas été corrigé, au contraire, je suis devenu encore plus qui je suis », a déclaré un passage du livre, selon M. Gerashchenko. En réponse à l’incident, le ministre de l’Intérieur, Arsen Avakov, est en route pour Loutsk. La police est sur les lieux.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus