Bénin: le gardien d’une ferme retrouvé mort à Boko dans la Commune de N’Dali

Un quadragénaire est retrouvé mort ce lundi 3 Août 2020  par les populations de Boko, un village de la Commune de N’Dali. Gardien d’une ferme de la localité, l’homme est retrouvé tôt le matin suspendu à une corde.

Les populations de la localité de Boko, dans la commune de N’Dali, ont été témoin ce lundi d’un drame. Un homme, la quarantaine, gardien d’une ferme du village, est retrouvé mort par pendaison.

C’est avec beaucoup d’émois et de tristesse que les populations de Boko ont retrouvé tôt ce lundi, le corps inerte du quadragénaire suspendu à une corde.

Selon Frissons Radio qui a rapporté l’information, on ne sait pas pour l’heure s’il s’agit d’un suicide ou d’un assassinat. Après les constats usuels, le corps de la victime a été remis aux parents pour les cérémonies d’inhumation.

Mort par pendaison, un phénomène qui devient inquiétant dans le septentrion

Mettre un terme à sa vie devient un acte banal pour beaucoup de personnes. En effet, depuis un moment, les suicides par pendaison ou saut dans un puits sont devenus au Bénin un fait récurrent.

Le phénomène est plus remarquable dans certaines parties du pays surtout la partie septentrionale. Qu’est-ce qui pourrait justifier cette banalisation de la vie qui s’observe de plus en plus dans la société? Une question qui nécessite des investigations et qui pourrait intéresser les sociologues.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus