Guinée: l’opposant « anti-3e mandat » Oumar Sylla, remis en liberté par la justice

Le leader des antennes et de la mobilisation du FNDC, Oumar Sylla-Foniké Manguè, est libre. Le tribunal correctionnel de Dixinn a prononcé, jeudi 27 août 2020, un non lieu pour délit non constitué aprés près de 4 mois de détention arbitraire.

Le procès de l’activiste Oumar Sylla « Foniké Mengué » responsable des antennes et de la mobilisation du front national pour la défense de la constitution (FNDC) s’est achevé ce jeudi 27 juillet 2020 au tribunal de première instance (TPI) de Dixinn. Le juge en charge du dossier, dans son délibéré a déclaré Oumar Sylla non coupable et recommande la restitution de ses biens.

Oumar Sylla, opposant à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, a été arrêté par des agents de la Brigade de répression du banditisme. Avant son arrestation le 17 avril 2020, il s’était exprimé dans une émission de radio, au cours de laquelle il avait appelé à manifester contre le projet gouvernemental de révision de la Constitution, qui pourrait modifier le nombre maximum de mandats présidentiels et permettre au président guinéen Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus