Le Maroc rejette catégoriquement une normalisation des relations avec Israël

Le Maroc rejette toute forme de normalisation des relations diplomatiques avec Israël, a déclaré dimanche soir le Premier ministre, Saad-Eddine El-Othmani.

Lors d’une réunion avec sa formation politique, le Parti de la justice et le développement (PJD), le Premier ministre marocain, El-Othmani, a déclaré que « nous refusons de normaliser notre relation avec l’entité sioniste (Israël) parce que cela va enhardir d’autres violations des droits du peuple palestinien ». Le PM indique également que le Maroc, le roi, le gouvernement et le peuple défendront toujours les droits du peuple palestinien et de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, qu’Israël occupait en 1967, rapporte l’agence Anadolu.

A lire aussi: La violente réaction de l’Iran après l’accord entre les Emirats arabes unis et Israël

Cette mise au point des autorités marocaines intervient alors que l’Arabie saoudite a décidé, plus tôt ce mois, de normaliser ses relations diplomatiques avec l’Etat hébreux. Une décision qui a mis en colère la Palestine et bien d’autres Etats comme la Turquie ou encore l’Iran. En 1993, le Maroc et Israël avaient des relations diplomatiques de bas niveau suite à la signature des accords d’Oslo entre les Palestiniens et Israël. Cependant, Rabat a suspendu les relations avec Israël après le déclenchement du soulèvement palestinien en 2000.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus