Ligue des Champions – Défaite du PSG: bijouteries pillées, voitures incendiées, banques saccagées… (Vidéo)

Des incidents ont éclaté dans la nuit du 23 au 24 août à Paris, après la finale de Ligue des champions, remportée par le Bayern Munich face au PSG.

Ils rêvaient d’une grande fête, mais leur déception a été immense. Certains supporters du PSG, face à la défaite de leur équipe, ont participé à des échauffourées avec la police. En plusieurs endroits de la capitale, des heurts ont eu lieu avec les forces de l’ordre.

Des voitures ont été incendiées et des vitrines de magasins cassées. Les échauffourées ont duré plusieurs heures : des groupes de jeunes très mobiles s’en sont pris aux forces de l’ordre sur lesquelles ils ont jeté bouteilles de verre ou tiré des mortiers de feu d’artifice. Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui dénonce « la sauvagerie de certains délinquants », 16 agents des forces de l’ordre ont été blessés, « 12 magasins attaqués, une quinzaine de véhicules dégradés ».

« C’est une honte, 45 minutes que l’on attend les pompiers, il y a 50 enfants dans l’immeuble. Y’en a marre de ce pays qui brûle! », s’insurge Yohan, qui habite un immeuble de la rue Bassano dans laquelle une voiture a été incendiée. Peu avant une heure du matin, des groupes de jeunes continuaient à affronter la police à coups de jets de bouteilles en verre et de tirs de mortiers d’artifice.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a estimé dès les premiers heurts qu’il s’agissait de « débordements inadmissibles ». D’après la Préfecture de Police, ce lundi matin, 148 personnes ont été interpellées pour dégradations ou violences.

Des images de véhicules en flamme ont également circulé dans la capitale parisienne.

Une bijouterie a par la suite été pillée, comme l’ont rapporté des journalistes présents sur place. Plusieurs magasins ont en outre été vandalisés, et un café saccagé.

Intervention des CRS près du Parc des Princes

Auparavant, faute d’avoir pu faire partie des 5 000 supporters du PSG, autorisés à entrer au Parc des Princes, des milliers d’autres se sont réunis dans la rue pour suivre le match. Dix minutes avant le coup d’envoi, l’ambiance s’est tendue lorsque plusieurs milliers de fans se sont regroupés devant la tribune Auteuil. Les CRS ont dispersé la foule à coups de gaz lacrymogène et un périmètre de sécurité a été mis en place, afin d’autoriser seulement les détenteurs de billets à rentrer dans l’enceinte du stade.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus