RDC: les forces militaires dénichent et neutralisent une femme trafiquante d’armes

Les forces armées de la république démocratique du Congo ont mis la main sur une femme trafiquante d’armes dans l’Ituri, rapporte Politico citant une source militaire.

Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules NGONGO, la trafiquante présumée d’armes « avait un lot important de munitions de l’arme du type AK47 dissimulé dans un bidon qu’elle portait sur une moto.

Elle venait de Bunia pour la Zone de NGONGO, RITSI jusqu’à NYANGARAI. C’est le service de l’intelligence du secteur opérationnel de l’Ituri qui a mis la main sur elle ». Le militaire ajoute que l’intéressé est sous bonne garde des militaires.

Selon Politico, la femme aurait avoué les faits et indiqué qu’elle faisait un échange de marchandises. En effet, selon ses dires rapportés par le média, elle échangeait les munitions «contre de l’or dans les localités minières où opèrent de nombreux groupes armés rebelles ».

« L’interrogatoire se poursuit pour comprendre tous les contours de ce dossier » a ajouté le lieutenant Jules NGONGO. Notons que la milice armée CODECO auteur des plusieurs exactions et vandalismes, est la plus active dans cette région de l’Ituri.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus