« Tes privilèges au Barça sont finis » : la phrase de Koeman qui a enclenché le départ de Messi

Quelques jours seulement après son tête-à-tête avec le nouvel entraîneur du Barça, Ronald Koeman, Lionel Messi a décidé de quitter le club catalan. Le capitaine blaugrana se serait senti frustré par le Néerlandais, qui lui a clairement fait savoir que « ses privilèges au sein du club sont finis ».

Lionel Messi secoue depuis mardi, le monde du foot. La star argentine a même établi un nouveau record sur le moteur de recherche Google. Et pour cause, le capitaine blaugrana a annoncé son intention de quitter le Barça. Débarqué chez les vice-champions d’Espagne à l’âge de 13 ans, le natif de Rosario a jugé bon de prendre congé de son club formateur et d’explorer d’autres challenges après deux décennies passées en Catalogne.

A lire aussi : Barça vs Manchester City : vers un échange Lionel Messi-Gabriel Jesus?

Selon plusieurs médias sportifs, l’humiliation face au Bayern Munich (8-2) en quart de finale de la Ligue des champions serait l’élément déclencheur du très possible départ de l’Argentin. Mais selon Dario Olé, c’est l’échange plutôt morose que le joueur a eu avec Ronald Koeman, qui a déclenché les envies de départ de l’Argentin. En effet, jeudi dernier, Messi a écourté ses vacances pour rencontrer le technicien néerlandais, alors fraîchement nommé à la tête du Barça. Une réunion au cours de laquelle Messi a confié à Koeman qu’il n’était pas certain de son avenir au Camp Nou, la saison prochaine.

A lire aussi : Départ de Messi : le Barça réclame plus de 222 millions deuros

Selon le média argentin, Koeman aurait confié à son capitaine que « ses privilèges au sein de l’équipe sont finis » et qu’il serait désormais traité comme tous les autres joueurs. « Vos privilèges dans l’équipe sont terminés, vous devez tout faire pour l’équipe. Je vais être inflexible, il faut penser à l’équipe« , aurait dit le Néerlandais à la Pulga. Des propos qui aurait profondément frustré le sextuple Ballon d’or, qui était sorti de la réunion triste et dépité. La suite, on la connait tous…

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus