Arabie Saoudite: deux membres de la famille royale limogés

Accusés de corruption, deux membres de la famille royale ont été limogés en Arabie Saoudite.

La lutte contre la corruption continue de faire tomber des têtes en Arabie Saoudite. Selon les médias officiels de la République Islamique, deux membres de la famille royale ont été limogés dans la matinée de ce mardi 1er septembre 2020. Ces derniers sont accusés de corruption. Il s’agit d’un haut militaire saoudien et de son fils. L’un était commandant des forces de la coalition au Yémen, l’autre vice-émir de la région d’Al-Jouf.

A lire Aussi: Les choquantes révélations du traitement des africains en Arabie Saoudite (Images chocs)

Notons que quatre officiers sont eux-aussi dans le viseur de cette enquête contre la corruption lancée par le ministère de la Défense sur ordre du Prince héritier Mohammad ben Salman. En mars dernier, près de 300 fonctionnaires gouvernementaux accusés de corruption ont été arrêtés.

En Arabie Saoudite, le prince héritier fait souvent l’objet des critiques, qui estiment qu’il utilise la lutte contre la corruption pour écarter des potentiels rivaux à sa succession au trône et consolider son contrôle sur la sécurité.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus