Bénin: avant Boni Yayi, Sakinatou Harouna avait reçu un don de Patrice Talon

Après sa visite à Sakinatou Harouna, l’ancien président de la République, Boni Yayi a fait un don à l’héroïne qui a sauvé 5 personnes du noyade. Mais avant ce geste, le Chef de l’Etat actuel, Patrice Talon a aussi matérialisé sa satisfaction face à l’acte louable posé par Sakinatou.

Sakinatou Harouna pourrait bientôt démarrer une activité commerciale comme elle le souhaite. Lors de son passage à Cotonou, elle a reçu un don de la part du président Patrice Talon dans ce sens. Même si ce geste du Chef de l’Etat n’a pas fait l’objet d’une communication officielle, Sakinatou en a quant même parlé lors d’une interview.

A lire aussi : Bénin: Boni Yayi fait don d’une moto à Sakinatou Arouna, l’héroïne de Woria

Le président m’a donné des conseils, il m’a fait un don pour que je puisse démarrer mon commerce.

Sakinatou Harouna

Si ce don peut déjà lui permettre de s’engager dans le commerce, Sakinatou Harouna peut aussi compter sur la moto Bajaj qui lui a été offerte par l’ex-président Boni Yayi, pour ses déplacements. En effet, Sakinatou Harouna avait émis le vœu d’avoir une moto pour son déplacement et celui de son époux.

Boni Yayi vient ainsi de matérialiser ce vœu qui sera d’une grande utilité à Sakinatou dans ses activités commerciales. En dehors de ses gestes individuels; Sakinatou a également bénéficié de la reconnaissance de toute la nation à travers sa décoration.

Sakinatou Harouna élevée au grade de Chevalier de l’ordre du Mérite

Après son acte héroïque, Sakinatou Harouna a été conformément au décret N° 2020-363 du 24 juillet 2020 portant promotion et nomination à titre normal et civil dans l’Ordre National du Bénin, élevée au grade de chevalier de l’ordre du mérite.

A lire aussi : Bénin: Sakinatou Harouna élevée au grade de Chevalier de l’ordre du Mérite

Âgée d’une vingtaine d’année, Sakinatou est mère au foyer née d’un père pêcheur et réside à Woria, un village de la commune de Tchaourou. Habituée à la nage depuis son bas âge, elle a sauvé, le lundi 3 août 2020, cinq des onze victimes d’un naufrage sur le fleuve Okpara. Les faits se sont déroulés alors qu’elle aidait sa mère dans les travaux domestiques.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus