Candidature de Ouattara: Macron répond aux plaintes de l’opposition ivoirienne

Interpellé à maintes reprises par des lettres émanant de l’opposition ivoirienne, le président français Emmanuel Macron a réagi, disant être empêché d’intervenir en raison de la souveraineté de l’Etat ivoirien.

Des personnalités politiques et pas des moindres de l’opposition ivoirienne ont, à tour de rôle, adressé une lettre au patron de l’Elysée. Le contenu de ses différentes lettres se résume à deux choses: attirer l’attention du président Emmanuel Macron sur la situation actuelle de la Côte d’Ivoire qui pourrait s’envenimer en raison de la nouvelle candidature d’Alassane Ouattara et dans le même temps, l’appeler à intervenir pour dire niet à ADO.

A lire Aussi: Côte d’Ivoire – Candidature de Ouattara: l’opposition va se plaindre à Paris

Le message de l’opposition ivoirienne a bel et bien été reçu et compris par Paris. Mais elle n’aura pas gain de cause. En effet, à travers une lettre, Brice Blondel, Chef de Cabinet du Président de la République française, a clairement indiqué, au nom du Président Macron : « C’est bien volontiers que je vous aurais apporté une aide, mais le principe de souveraineté des Etats ne permet pas à la Présidence de la République française d’intervenir dans le dossier que vous évoquez ». La France prend ainsi position, celle d’observer en silence le déroulé de la présidentielle en Côte d’Ivoire.

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron et son homologue ivoirien Alassane Ouattara vont déjeuner ensemble à Paris, ce jeudi 03 septembre 2020.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus