Barça: une nouvelle crise en gestation

Selon plusieurs médias espagnols, le Barça préparerait un nouveau plan de baisse de salaire de tous ses joueurs pour équilibrer ses comptes, fortement impactés par le covid-19. Une décision qui risque de plonger à nouveau le club catalan dans un nouveau feuilleton.

C’est un secret de polichinelle. Le Barça a connu cette année un mercato d’été très tiède. Si le club blaugrana a pu vendre Rafinha, Ivan Rakitic, Luis Suarez, Arturo Vidal, Nelson Semedo, Arthur, Jean-Clair Todibo et de Moussa Wagué, qui lui ont permis d’économiser pas moins de 77 M€ en salaires, les Catalans ont été incapables de faire venir à Barcelone un top joueur. Les dirigeants culés s’étaient pourtant lancés dans le recrutement de l’attaquant de Lyon Memphys Depay et du défenseur de Manchester City Eric Garcia. Une opération qui a finalement capoté. La raison? La LFP espagnole a mis son veto, estimant que le salaire du Batave allait faire exploser le plafond autorisé pour la masse salariale culé. Une situation qui confirme les difficultés financières du dinosaure espagnol.

A lire aussi : France-Ukraine: Quel onze de départ pour les deux équipes

Et justement pour ne pas couler, le Barça a décidé de prendre à nouveau des mesures drastiques. Selon Marca et la Cadena COPE, les dirigeants culés ont lancé une grande opération de baisse des salaires pour toutes les sections du club (football, handball, basketball, etc.) et cela concerne, aussi bien les joueurs que le personnel. En mars dernier, Josep Bartomeu avait pris une mesure similaire en instaurant un chômage partiel pour obliger les joueurs à baisser temporairement leurs émoluments de 70%. Pour cette fois-ci, le pourcentage de cette nouvelle baisse espérée n’a pas filtré. La Cadena COPE explique d’ailleurs que les dirigeants catalans ont désormais 15 jours pour en discuter avec le Comité d’entreprise.

A lire aussi : Portugal-Espagne: les compos probables

Si cette décision viendrait à être validée, elle peut ouvrir un nouveau feuilleton au sein du club espagnol qui vient à peine de clore le long-métrage Lionel Messi. Selon la Cadena COPE, certains joueurs pourraient profiter d’un vide juridique dans le droit du travail qui leur permettrait de rompre unilatéralement leur contrat.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus