Bénin: des commerçants nigérians en grève à Parakou

Les commerçants nigérians, en l’occurrence les « Igbo », sont en cessation d’activités depuis quelques heures à Parakou. Selon les premières informations rapportées, ils dénoncent le « harcèlement fiscal ».

Les Igbo (communément appelés Ibo) ont décidé ce jeudi 08 octobre de ne pas ouvrir leurs boutiques à Parakou. Selon le site Le Parakois, ils expriment leur mécontentent suite à ce qu’ils appellent « harcèlement fiscal » qui serait dirigé contre eux. « Les services des impôts et des douanes leur compliqueraient l’exercice de leurs activités commerciales », rapporte le média.

A lire aussi : Bénin: le « marcheur » Ghislain Assogba entame une grève de faim ce lundi

Les Igbo sont en majorité détenteurs des boutiques de vente de pièces détachées de véhicules de deux ou trois roues. Ils sont aussi spécialisés dans la vente des appareils électroménagers. Pour le moment, il n’y a aucune précision sur la durée de cette grève inattendue.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus