Bénin: le présumé pédophile de Dantokpa risque la prison à vie

Le présumé pédophile arrêté au marché Dantopka était devant le procureur ce lundi 26 octobre 2020. Le mis en cause risque la réclusion criminelle à perpétuité pour les faits qui lui sont reprochés.

Le sieur Mahouna, arrêté à Dantokpa pour pratiques sexuelle sur mineures risque gros. Selon Frissons radio, le mis en cause a nié les faits lors de sa présentation au procureur. Au vu des différentes lois en vigueur, l’accusé risque la réclusion criminelle à perpétuité (la prison à vie). Il est vrai que tout dépendra de la qualification des faits et des preuves présentes, mais dans tous les cas, s’il est reconnu coupable, il risque très gros dans ce dossier.

A lire aussi : Bénin: le pédophile de Dantokpa devant le procureur ce lundi

Pour rappel, dans la nuit du lundi 20 octobre 2020, les éléments de la police républicaine ont arrêté un homme de 48 ans. Ce dernier est propriétaire d’un magasin dans lequel il garde plusieurs filles mineures avec l’intention d’avoir avec elles des rapports sexuels. Après l’interpellation du présumé pédophile, les onze (11) filles sont mises à la disposition de l’Office centrale de protection des mineurs, de la famille et de la lutte contre la traite des humains.

Les filles doublement victimes

Les 11 filles retrouvées en compagnie du sieur Mahouna, sont avant tout victimes du phénomène de « placement d’enfants », communément appelé « vidomègon ». En effet, ce homme de 48 ans, séparé et père de deux enfants, est allé récupérer les filles dans deux villages de la commune de Lalo. Il avait promis aux parents des filles, qu’il allait les mettre en apprentissage. A noter que les filles, sont pour la plupart des orphelins de père ou de mère.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus