Bénin: les OSC mécontentes de la souffrance, au parlement, du projet de loi portant loi organique de la Cour des comptes

Mise en avant-garde dans différentes tentatives de révision de la constitution, la cour des compte peine à être une réalité au Bénin.

Transmis au parlement lors du conseil des ministres en sa session du mercredi 22 janvier 2020, le projet de loi portant loi organique de la Cour des comptes est toujours en souffrance à l’assemblée nationale.

A Lire aussi: Bénin: le tronçon Abomey-Calavi – Cotonou au niveau du pont Djonou, fermé à la circulation dimanche

Ce laxisme des députés vis-à-vis d’un projet de loi mis en exergue dans les débats sur la révision de la constitution n’est pas du goût des organisations de la société civile.

En effet, ce vendredi 30 Octobre 2020, Victor Gbedo, vice-président de Social Watch Bénin, a déploré le fait que près d’un an après la transmission par le gouvernement de ce projet de loi sur le fonctionnement de la cour des comptes, aucun texte n’a été adopté.

Victor Gbedo a déploré, par ailleurs la faible dotation budgétaire prévue pour la Cour des comptes et le maintien de dotation budgétaire pour la chambre des comptes dans le budget de la Cour suprême, malgré la création de la Cour des comptes dans le projet de loi des finances, gestion 2021.

Il invite donc le chef de l’Etat à aller plus loin dans sa volonté politique contre la mal gouvernance en pesant de son poids pour une cour des comptes conforme aux normes internationales.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus